Plus de deux millions d’applications et cent mille appareils actuellement disponibles sur le marché peuvent surveiller votre santé sous différents angles.

Les applications liées au fitness/bien-être, qui calculent par exemple l’apport calorique, les calories consommées, le nombre de pas quotidiens, les itinéraires de course ou les séances d’entraînement effectuées, sont probablement les plus populaires, mais, à côté, il existe des applications et des appareils considérés, à toutes fins utiles, comme des dispositifs médicaux, approuvés par la FDA (Food and Drug Administration) américaine en tant que « thérapies numériques ».

Pourquoi ces produits sont-ils qualifiés de « thérapies » et quelle est leur valeur ajoutée ?

Les thérapies numériques sont des protocoles de prévention ou de traitement de maladies physiques et mentales basés sur l’utilisation d’Apps et d’appareils connectés à des logiciels issus d’un processus rigoureux d’essais cliniques. Des algorithmes d’intelligence artificielle identifient les tendances optimales et montrent les écarts par rapport à l’état réel de l’utilisateur.

Leur force d’innovation réside dans le rôle actif joué par l’utilisateur : c’est ce qu’on appelle la « médecine participative ». Contrairement aux médicaments traditionnels, prescrits par les médecins et pris « passivement » par le patient selon la posologie indiquée, les thérapies numériques requièrent la participation active de l’utilisateur, motivé à améliorer constamment les paramètres qu’il surveille par les résultats disponibles sur son écran, le poussant vers un cercle vertueux de comportements sains.

L’importance de surveiller ses propres paramètres vitaux en toute autonomie a été particulièrement reconnue pendant la pandémie, qui a rendu difficile, voire impossible, la visite des établissements de santé, des cabinets médicaux et des centres sportifs, principaux lieux où ce type d’information était habituellement recueilli. Aujourd’hui, avec les thérapies numériques, les utilisateurs peuvent être accompagnés dans leur parcours de soins sans avoir besoin de se rendre en personne chez le médecin ou le professionnel référent.

Ces outils innovants ne sont en réalité que la partie émergée de l’iceberg des soins de santé du 21e siècle : ils permettent en effet d’obtenir des résultats bien plus révolutionnaires.

Une nouvelle révolution sanitaire en marché ?

La dernière frontière de la médecine numérique, en effet, n’est pas le soin à distance, c’est-à-dire la télémédecine, mais la possibilité de prévenir et même de prédire, grâce à l’analyse combinée des données collectées par les appareils et les Apps choisis par l’utilisateur, l’apparition possible ou probable d’une maladie, afin de l’éviter ou, au moins, de retarder son apparition.

La médecine devient donc non seulement participative mais aussi préventive et prédictive, au-delà de la personnalisation, c’est-à-dire du calibrage aux besoins spécifiques de chaque utilisateur (la médecine dite « 4P »).

Le cas du jumeau numérique

Cette frontière a été franchie par la clinique suisse Klinik Sankt Moritz, la première au monde à concevoir et à mettre en œuvre le « jumeau numérique dans les soins de santé », c’est-à-dire la reconstruction numérique de ses patients, générée par les données recueillies par les thérapies numériques les plus innovantes du marché, assemblées en diverses combinaisons et interprétées par des systèmes d’intelligence artificielle avancés.

En analysant l’évolution de la santé des jumeaux numériques, la clinique peut en fait prédire à l’avance la prédisposition à des pathologies telles que les crises cardiaques, le cancer colorectal, le diabète et d’autres maladies métaboliques, l’apnée du sommeil, voire des pathologies psychologiques comme la dépression, et orienter l’utilisateur vers des modes de vie l’éloignant des zones à risque.

Les thérapies numériques: un changement de paradigme qui progresse

Les thérapies numériques permettent aux médecins de suivre en temps réel l’adhésion des patients à la thérapie, et aux patients de vérifier leur état de santé de manière intuitive et souvent divertissante, en réduisant ou en éliminant le temps consacré aux contrôles médicaux traditionnels, dans une perspective de durabilité, de réduction du stress et d’amélioration de la qualité de vie.

Ils représentent une aide particulièrement efficace pour les personnes âgées, pour les personnes souffrant de maladies chroniques, pour les personnes handicapées, mais aussi pour les sportifs, pour les grands voyageurs d’affaires ou de loisirs, pour les cadres et les professionnels soumis à un niveau de stress élevé et, en général, pour tous ceux qui souhaitent améliorer et renforcer leur santé physique et mentale.

Les thérapies numériques permettent à l’utilisateur d’orienter ses comportements et son style de vie de manière active et consciente : une véritable boussole pour atteindre le meilleur état psychophysique possible.

Article rédigé en collaboration le site https://dandeloo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.